Accueil Actualités Nos vies en jachère: expériences, témoignages, utopies…

Nos vies en jachère: expériences, témoignages, utopies…

Expériences, témoignages, utopies – La République du Coronavirus sous la direction de Christian LAVAL 

Depuis que nous côtoyons la pandémie du coronavirus au jour le jour, notre rapport à la res-publica a sensiblement changé. Dès le nouvel état d’urgence sanitaire décrété le 23 mars 2020, débats et controverses se sont multipliés par écrans interposés, sur les réseaux sociaux, à l’échelle mondiale. La « distance sociale », le port du masque, les tests, le confinement et bientôt les modalités pratiques du déconfinement ont posé et posent encore à tous les Terriens des questions politiques relatives à la place dévolue au lien social, à notre rapport à la santé, au vivre-ensemble pendant et après la Covid-19. Sont aussi interrogées les conditions à promouvoir pour construire un monde plus empathique, un monde d’après.

Cet ouvrage rassemble des réflexions, des questionnements, des critiques et des analyses politiques à partager et à mettre en débat. Cette prise de parole sur le vif de citoyens concernés, en contrepoint des discours officiels et des bruits de fond médiatiques, donne à voir une histoire sociale en train de se faire par une interrogation commune sur la dérégulation du vivant et sur le devenir de nos vies en jachère.

Christian Laval est sociologue dans le champ de la santé et de la précarité sociale. Il est membre du collectif de Let-Know Café, Institut de recherche anthropologique sur le soin et l’accès aux soins. www.letknowcafe.org.

Vous pouvez acheter le livre en ligne (16 € + 6 € de frais de port – France) :

Paiement possible par chèque de 22 € (frais de port inclus – France),
à l’ordre de « Let-Know Café », à envoyer au 22 rue de l’Annonciade, 69001 Lyon

Vous pouvez télécharger le livre  au prix de 5 € (PDF) :

Article précédentAix-les-Bains, 25 juin: «Adolescents en exil et créativité de la rencontre».
Article suivantSanté et accès aux soins des migrants: qu’en disent-ils?