Accueil Actualités La santé des migrants : un enjeu de santé publique

La santé des migrants : un enjeu de santé publique

PARTAGER

La santé et l’accès aux soins des migrants : un enjeu de santé publique. 

Dossier spécial du Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire publié par Santé Publique France le 5 septembre 2017. 

EDITORIAL

 

Éclairages sur l’état de santé des populations migrantes en France

François Bourdillon
Directeur général, Santé publique France, Saint-Maurice, France

 

La situation sanitaire des personnes précaires est un sujet de préoccupation, un enjeu de société. Dans un rapport très récent, publié le 20 juin 2017 sous le titre « Précarité, pauvreté et santé » , l’Académie de médecine fait un état des lieux et des propositions : les migrants y sont identifiés comme l’une des populations qui, parce qu’elles présentent de nombreux facteurs de vulnérabilité et de précarité, nécessitent qu’» elles bénéficient d’une attention particulière du point de vue médical ».

Ce numéro spécial du BEH, principalement consacré à la santé des migrants les plus précaires, pour la plupart récemment arrivés sur le sol français, vient apporter des éclairages supplémentaires émanant de diverses structures amenées à les prendre en charge. On y trouvera ainsi :

la situation sanitaire de certaines catégories de personnes en très grandes difficultés : les migrants qui vivaient dans les camps de Calais et de Grande-Synthe, et ceux évacués des camps de fortune sis à Paris et relogés en centre d’hébergement ;

les caractéristiques des migrants accueillis dans 30 permanences d’accès aux soins de santé (les PASS, structures hospitalières dédiées aux patients en situation de précarité) et celles recueillies dans les centres d’accueil, de soins et d’orientation (Caso) de Médecins du Monde ou dans les consultations assurées par le Comité pour la santé des exilés (Comede) ;

les inégalités sociales en santé maternelle observées chez les femmes immigrées ;

les fréquences de consommation alimentaire d’une population immigrée en voie d’insertion.

La suite de l’Editorial en cliquant sur ce lien. 

TELECHARGEZ ICI L’ENSEMBLE DU BULLETIN