Accueil Actualités Les mineurs non accompagnés confrontés au paradoxe de l’accueil

Les mineurs non accompagnés confrontés au paradoxe de l’accueil

PARTAGER

Obligés de prouver qu’ils sont capables de s’intégrer pour rester en France, les mineurs non accompagnés cachent la souffrance psychologique inhérente aux traumatismes dont ils ont été victimes ou témoins. Selon le psychologue Sydney Gaultier, ils se trouvent entre protection et insécurité.

Maître de conférences associé à l’université Savoie-Mont-Blanc, Sydney Gaultier est psychologue clinicien dans le champ de la protection de l’enfance. Réalisée avec Abdessalem Yahyaoui, sa dernière recherche au sein du laboratoire interuniversitaire de psychologie porte sur les « Caractéristiques psychogiques et psychopathologiques des mineurs non accompagnés » et sera publiée en 2018.

Téléchargez l’article ici